Visite d'atelier : Marine Toux


Marine Toux est une artiste et photographe française qui traduit des émotions intérieures en images. Marine fait tomber les masques à travers ses photographies introspectives.
 

As-tu une routine créative ?

Je n’ai pas vraiment de routine, mes projets plus ou moins personnels rythment ma vie et parfois il suffit que je regarde un film, ou que je vois une lumière particulière dans la rue et ça me donne une idée.

Justement quand je n’ai pas d’idées pour un projet, ou que je n’arrive pas à me concentrer, j’essaye de déculpabiliser au maximum et changer d’air, aller me promener ou prendre un café quelque part, lire un livre ou aller au ciné, pour prendre de la distance.

 

 

Peux-tu nous décrire tes étapes de création si tu en as ?

Quand j’ai une idée j’essaye de la noter dans un carnet ou sur mon téléphone, et suivant mon état d’esprit, je peux y ajouter plein d’autres idées ensuite, comme si je tirais sur un fil.

Cette idée peut être juste quelque chose que j’utiliserai pour un portrait ou alors le point de départ d’une série complète.

Pour une série de mode par exemple, je vais essayer de noter tout ce qui me vient en tête pour traduire l’idée concrètement : dans quel endroit je l’imagine ? avec quel(s) appareil(s) ? quelle(s) pellicule(s)? quel maquillage? quel style de vêtements ? etc. Et puis après je vais traîner sur Pinterest, dans mes images enregistrées sur Insta, des fois je dessine des idées de poses, j’essaye de collecter tout ce qui colle à la future série.

Puis j’organise tout ça dans un moodboard en PDF, ça m’aide beaucoup à organiser mes idées. Et ça me permet de me rendre compte que je suis partie dans tous les sens et qu’il faut que je simplifie tout ça. Suivant l’ampleur du projet j’envoie ce moodboard à l’agence de mannequin, la maquilleuse etc, pour me constituer une équipe pour la réaliser. Et c’est à peu près le même processus quand je travaille avec une marque.

 

 

Travailles-tu sur plusieurs projets en même temps à des stades d’avancement différents ou es-tu plutôt focus sur un sujet à la fois ? 

J’ai plutôt tendance à travailler sur plusieurs projets en même temps. Entre les projets pro et perso, et ceux qui sont un peu entre les deux, j’ai toujours pas mal de choses sur le feu.

 

Sur quels supports préfères-tu imprimer?

J’adore les papiers épais et mat pour leur douceur, et aussi les papiers satiné pour un peu plus de contraste, mais toujours aussi délicat. Et puis j’aimerais bien expérimenter un peu plus avec le papier, faire des fanzines par exemple en imprimant sur du calque ou du papier de couleur.

 

Quels sont les appareils photos avec lesquels tu aimes travailler (argentique/numérique, Mark 4 avec un 24-70mm…) ?

J’ai un appareil numérique pour des commandes, mais sinon je travaille surtout en argentique. J’ai différents types d’appareils, des reflex comme un Canon AE-1 ou un EOS 300, des compact flash comme un Olympus Mju II ou un Yashica T4, pour les voyages ou pour des portraits un peu brut, avec le flash forcé etc. J’ai aussi pas mal d’instantanées / Polaroid, que j’aime bien utiliser pour compléter une série.

Et puis je combine à tout ça plein d’accessoires plus ou moins fait pour faire des photos. Par exemple, des objectifs kaléidoscopiques, un prisme, des tissus, des filtres, des calques etc. Le choix du film est aussi important, si il va être expiré, si je vais le pousser etc. Je bricole et j’expérimente pas mal directement à la prise de vue.

As-tu une spécialité parmi ces domaines et outils artistiques ?

Je dirais que je suis spécialisée dans le portrait, et puis le bricolage ! Les effets sur mes images commencent un peu à être ma signature ;)