Visite d'atelier : Joséphine Vallé Franceschi


Joséphine Vallé Franceschi est une artiste française qui retranscrit à l'argentique un univers poétique, coloré et intemporel. Joséphine maîtrise l'art des superpositions pour un dépaysement instantanée. 

As-tu une routine créative ?

 

Le temps qui passe constitue, pour chacun de nous, un musée intérieur qu’on visite avec joie, tristesse ou avec un mélange des deux qu’on appelle la nostalgie. Les contours s’estompent, les détails deviennent insignifiants ; la réalité s’efface : subsistent des impressions à partir desquelles on fabrique des songes. C’est mon travail.

 

 

Peux-tu nous décrire tes étapes de création si tu en as ?

 

Avec un appareil argentique de type lomographique, je prends une première photographie, bloque la prise de vue, et en prends une deuxième, parfois une troisième, qui se superpose à la première. Les clichés sont pris dans des lieux et à des moments différents.

 

 

Travailles-tu sur plusieurs projets en même temps à des stades d’avancement différents ou es-tu plutôt focus sur un sujet à la fois ? 

J’ai toujours plusieurs projets en même temps à des stades d’avancement différents dans des disciplines différentes.

 

Sur quels supports préfères-tu imprimer?

Le papier rag qui s’apparente au papier canson.

 

Quels sont les appareils photos avec lesquels tu aimes travailler (argentique/numérique, Mark 4 avec un 24-70mm…) ?

Avec un appareil argentique lomo LC- Wide.

 

As-tu une spécialité parmi ces domaines et outils artistiques ?

La surimpression argentique en couleurs.