Portrait d'artiste : Camille Fosse pour Shandor


 

Camille Fosse est une artiste-peintre française qui explore des univers graphiques et colorés. Ses prints sont imprégnés de son expérience en tant que jeune enseignante d’arts graphiques. Elle vit aujourd’hui en Normandie et collabore avec de nombreuses marques permettant de réaliser ses graphismes sur des supports très variés.

 

Quel est ton parcours et comment s'est initiée ton aventure en tant qu'artiste-peintre ?

Le dessin et la peinture ont toujours fait partie de ma vie, depuis toute petite, c'est avec mes crayons que je m'exprime le mieux. J'ai passé toute mon enfance plongée dans des livres illustrés et des bandes-dessinés, j'adorais m'en inspirer pour dessiner et inventer mes propres histoires. Ma famille et mes enseignants ont vite repéré mes facultés à représenter les choses et m'ont toujours encouragé à travailler mon imaginaire et mon coup de crayon, il a donc toujours été assez évident pour moi que mon futur métier aurait un rapport avec l'art. Au lycée, j'ai choisi de suivre une filière littéraire avec une option arts plastiques de 5h par semaine, 2h d'histoire de l'art et 3h de pratique. J'ai eu la chance d'avoir un enseignant passionnant qui m'a initié aux pratiques artistiques contemporaines, ça a été une révélation. Après l'obtention de mon bac, j'ai donc commencé des études d'arts à la fac de Rennes, que j'ai poursuivi jusqu'au doctorat. Ces études m'ont permis d'explorer de multiples pratiques, photographie, peinture, sculpture, illustration, installation, édition... Absolument tout m'intéressait, je pense avoir gardé dans mon activité cette curiosité et cette envie de toucher à tout, sans m'imposer de limites.  

 

Quel est ton premier souvenir artistique ?

Je devais avoir 7 ou 8 ans et nous passions nos vacances en famille sur la costa Brava en Espagne. Durant le séjour, mes parents m'ont emmené visiter la maison de Salvador Dali, à Portlligat. Je me souviens avoir été complètement fascinée et intriguée par son personnage et son univers étrange, ses sculptures de visages immenses et ses grands oeufs installés sur les façades me paraissaient incroyablement fantaisistes. Je me suis dit qu'être artiste était une façon de ne jamais s'arrêter de s'amuser, même à l'âge adulte.  

Quels sont les artistes et univers qui ont fait partie de ton évolution en tant qu'artiste-peintre ?

Matisse, Picasso et Cocteau n'ont pas fini de m'inspirer. Ils sont évidemment très connus mais c'est aussi leur popularité qui me permet de redécouvrir inlassablement l'étendue de leur talent au fil des expositions. Il y a aussi Duchamp, Kandinsky, Delaunay, Miro, Picabia, Egon Schiele, les folles images des surréalistes, l'effervescence créative de l'école du Bauhaus... tous ces grands maitres de l'art du XXe siècle me fascinent et ont forgé ma culture visuelle, leurs influences se ressentent régulièrement dans mon travail. Mais j'ai aussi toujours admiré les croquis de grands couturiers comme Saint Laurent, Sonia Rykiel, Christian Lacroix... La justesse et l'économie de leurs traits, la façon dont ils suggèrent le mouvement du corps et du vêtement, tout cela m'émeut au plus haut point. Je crois que mon attrait pour les dessins minimalistes vient aussi de là. 

 

Peux-tu nous décrire l'univers dans lequel s'inscrit ta démarche artistique ?

Je ne saurai pas vraiment mettre de mots clairs sur mon univers car je crois qu'il est comme moi, sans cesse en mutation. Mettre des mots sur lui reviendrait à lui poser des limites, à l'enfermer, alors qu'aujourd'hui je travaille tout autant des motifs figuratifs qu'abstraits et que j'ai l'impression d'adapter mon style selon mes envies sans trop me poser de question. Toutefois, lorsque je laisse les autres décrire mon travail, il y a des mots qui reviennent assez régulièrement : "arty", "graphique" et "poétique". Je crois que ces trois adjectifs définissent assez bien mon univers finalement, le terme "arty" traduit mes influences artistiques alors que les termes "graphique" et "poétique" décrivent des images plutôt contemporaines, dotées d'une certaine sensibilité, comme une rêverie. 

 

Quel est le message que tu souhaites véhiculer à travers tes créations aujourd'hui ?

Il n'y a pas vraiment de sens caché dans mes créations, je crois qu'elles invitent simplement à la contemplation tranquille, à un instant de méditation purement visuelle.